https://mobirise.com/

Les bienfaits de l’ostéopathie



L'ostéopathie est complémentaire de la médecine classique. Elle permet de restaurer la fonction en agissant dans un but curatif, mais aussi de prévention. Les indications d’un traitement ostéopathique sont donc très larges.

• Douleurs articulaires, lombalgies, cervicalgies, entorses, tendinites.
• Troubles digestifs (constipation, diarrhée, ballonnements, acidité gastrique, hépatobiliaire).
• A la suite d'un traumatisme, d'un choc, d'accidents de diverses nature.
• Dans l'accompagnement de la petite enfance (régurgitations, coliques, nervosité, troubles du sommeil, etc.).
• Asthme, vertiges, migraines, bourdonnements, otites, sinusites et bronchites chroniques.
• Etats dépressifs, stress, anxiété, troubles du sommeil, déficit de l'attention et hyperactivité.
• Troubles de la circulation, jambes lourdes, hémorroïdes.

Par ailleurs, à titre préventif, l'ostéopathie apporte des réponses aux sportifs, aux enfants, aux personnes âgées, etc., dans leur quête d'un équilibre quotidien.

Système digestif et viscéral

Système nerveux et vasculaire

Séquelles de traumatismes

Articulations et muscles

Consultations

L’ostéopathie s’applique à tous: nourrissons, enfants, adultes, sportifs, femmes, enceintes, personnes âgées.

La consultation débute par une anamnèse en partant de la plainte principale du patient pour remonter jusqu’au lésions ostéopathiques impliquées dans son problème (intégrées dans sa globalité).
Son objectif est de diagnostiquer à l’aide de tests cliniques et ostéopathiques les restrictions de mobilité et d'élasticité/déformabilité des structures anatomiques pouvant limiter l’organisme dans ses fonctions physiologiques. Cela lui permettra d’élaborer un traitement adéquat.

Pour ceci, il utilisera des techniques manuelles structurelles ou fonctionnelles, sur toutes les structures du système loco-moteur (ligaments, muscles, fascias, os etc…), viscéral et crânio-sacré.

L'ostéopathie est considérée comme une thérapie de première intention, elle est prise en charge sans prescription médicale, par l'assurance maladie complémentaire (médecine naturelle, médecine douce).

Le type de prise en charge dépend de votre contrat d'assurance. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre assurance avant la première consultations.